Ces autres Charentais qui veulent briller (CHARENTE LIBRE)

Ces autres Charentais qui veulent briller (CHARENTE LIBRE)

Le Team Impact Vitesse, dont le siège est à Saint-Bonnet, et Greg Black, qui réside à Hiesse, seront eux aussi présent sur le circuit Bugatti du Mans

Ce week-end, Sébastien Charpentier ne sera pas le seul Charentais à évoluer sur le circuit Bugatti du Mans. Il y aura aussi le Team Impact Vitesse, une association dont le siège est à St Bonnet. Longtemps dirigé par Christophe Hériberry, ce team est aujourd’hui entre les mains de Gilles Cabalo. En dix années d’endurance, il a connu certes des abandons, mais aussi quelques beaux podiums en Superstock. Samedi, sa Yamaha n° 33 sera pilotée par Prulhiere, Cuzin, Gnemmi et Plancassagne, autant de pilotes confirmés et au palmarès élogieux. Contraint à l’abandon lors des deux dernières éditions, Gilles Cabalo se veut optimiste : « cette année, nous avons tout mis en œuvre pour conjurer le mauvais sort. Il faut que la moto reste sur ces roues ».
Il y a un signe qui ne trompe pas : cette année, les organisateurs Manceaux ont enregistré près de 80 demandes d’inscription. Ils n’en ont retenu que 55. Si le team Charentais en fait partie c’est qu’il a incontestablement une valeur certaine.
Greg Black sera lui aussi au départ de la 40ème édition des 24 h. Ce jeune pilote résidant à Hiesse partagera le guidon de la Suzuki n° 41 du team RAC41-City Bike, avec Junod et Dupoorter.
Greg Black, qui participe au championnat du monde d’endurance en catégorie Superstock, avait participé à hisser la Suzuki à la 4ème place du Bol d’or l’an passé.

Christian SARDIN

Charente-Libre 15/04/2010