FLORIAN MARINO à ARAGON

Interview de FLORIAN MARINO par SPORT BIKES

Florian Marino remplace David Salom : ’’J’ai sauté sur l’opportunité’
Par Philippe Debarle le 09/04/2013 18:02
L’équipe Intermoto, dirigée par Josef Kubíček et Gérard Josek (Flam Racing), va faire rouler ce week-end en Aragon Florian Marino en remplacement de David Salom forfait en raison d’une blessure à la main survenue en motocross.
"J’étais aujourd’hui à mon travail, quand j’ai reçu un appel de Gérard, explique Florian. Il m’a expliqué la situation de Salom, pour qui je suis désolé, et m’a proposé de rouler en Aragon. Etant donné que je n’ai pour le moment rien de prévu au niveau de la compétition vitesse en cours, si ce n’est l’endurance, j’étais disponible pour venir. J’ai sauté sur l’opportunité. J’ai dit oui tout de suite.

"Je suis vraiment content de faire cette course, même si je ne suis pas vraiment prêt car je n’ai quasiment pas eu de roulage cet hiver. Je trouve ça super motivant et je suis vraiment content de participer à cette course. Je les remercie d’avoir pensé à moi en premier pour ce remplacement.

C’est pour Aragon seulement, ou Aragon et Assen ?

"Pour le moment, ce n’est que pour Aragon. Selon l’état de David, on avisera pour Assen.

Comment vois-tu ce week-end ? Comment se présente-t-il ?

"Sincèrement, je ne sais pas trop. Je viens d’apprendre la nouvelle. Je ne sais pas si je suis prêt au niveau du roulage car je n’ai fait que les tests pré-Bol cet hiver. En gros, ça fait depuis six mois que je n’ai pas roulé sur une moto, donc il m’est difficile d’estimer un résultat, mais ce qui est sûr c’est que je suis vraiment très très motivé pour donner le meilleur de moi-même.

"Ça fait un mois que je travaille dans le bâtiment pour la rénovation de maisons et ça change un peu de la vie de pilote de moto (sourire). Je vais prendre cette opportunité et m’en servir au maximum pour montrer que j’ai le niveau pour être là. C’est ça mon objectif. Maintenant, estimer un résultat est difficile car j’arrive un peu en retard et je n’ai aucun roulage. Je pense qu’il ne faut pas que je m’attende à décrocher la lune, mais je vais donner mon maximum ce week-end pour n’avoir par la suite aucun regret.

Tu aimes bien le circuit d’Aragon ?

"Je n’y ai roulé qu’une fois en 2011. Il ne m’avait alors pas spécialement réussi, mais nous sommes en 2013 et j’ai mûri. Je travaillerai dur avec Andrew Pitt qui sera mon chef mécano pour pouvoir être le plus compétitif possible.

"Je souhaite une bonne guérison à David Salom et je remercie l’équipe."

Photo : Florian Marino époque Ten Kate (© PSP L Swiderek)