LE SORT S'ACHARNE SUR LA 33

LE SORT S’ACHARNE SUR LA 33

La course presque parfaite jusqu’à 7H ce matin...

Toutes les conditions étaient réunies pour que ce 73ème Bol d’or soit une réussite. Une météo enfin clémente dans la Nièvre, de bonnes qualifications avec un nouveau venu extràªmement rapide et fort sympathique ( Raymond SHOUTEN ) et un début de course remarquable de la part de nos deux autre pilotes Bernard CUZIN et Sébastien PRULHIERE.

A l’issue des qualifications réalisées en pneus de qualification MICHELIN, le team 33Mailperformance sera crédité d’un 23ème temps sur 53 et 5ème en Superstock. Ce meilleur chrono sera réalisé par Raymond, pour mémoire actuellement l’un des animateurs du championnat d’Europe Superstock.

Peu de modifications seront effectuées durant ces essais hormis la cartographie pour une meilleure carburation et donc une meilleure consommation. A noter tout de màªme que Bernard se fera percuter au freinage de "Adelaà¯de" par l’un des pilotes de la 72. Le pilier de la 33 se relèvera avec de gros hématomes au dos, bras et à l’épaule. Plus de peur que de mal, il en a vu d’autres et tiendra sa place comme prévu.

Hier 15H, comme le veut la tradition, le départ se fera en épi avec Sébastien dans le rà´le du "sprinter". Ce dernier ratera quelque peu son envol et sera pointé 38ème à l’issue du premier tour... Mais Sébastien n’est pas pour rien l’un des animateurs du championnat de France SUPERBIKE, et avec vélocité et application il remontera rapidement vers la tàªte de la course pour finir son premier relais en 24ème position soit quasiment la màªme place qu’au départ.

Raymond prendra ensuite le guidon et les relais se succéderont sans encombre. Aux alentours de 22H, la belle YAMAHA bleue ciel occupera non seulement une magnifique 13ème place au général mais surtout la 1ère position des Superstock... Une vraie perf !

Peu de temps après, une petite pièce défectueuse de l’échappement retiendra la moto 20 minutes dans le box. Bernard repart 35ème avec un nouveau collecteur et c’est reparti pour une nouvelle remontée ! Màªme si le pilote Isérois souffre de ses blessures à chaque fin de relais il tiendra bon et hormis un petit problème d’éclairage vite résolu, les trois pilotes traverseront la nuit sans souci majeur.

Ce matin, 6 heures... La YAMAHA 100R1 n°33 occupe la 18ème place scratch lorsque l’embrayage se met à patiner. Pour un malheureux levier d’embrayage défectueux, les conséquences seront terribles. Ce dernier se détériorera entraà®nant des dommages sur le villebrequin puis une bielle cèdera. Le tout en très peu de temps. C’est l’abandon, il est alors 7H du matin.

Christophe HERRIBERRY : "Cette saison a été particulièrement difficile pour nous mais nous n’avons jamais cédé au découragement. Sans chercher d’excuses, nous n’avons pu concrétiser car la poisse ne nous a pas épargnée malgré du bon matériel et des pilotes rapides et endurants. C’est la dure loi de la course. Merci à tous pour votre soutien et compréhension".

OFF COURSE / Fabrice DUFRESNE pour Team 33Mailperformance