La 33 au top !

La 33 au top !

Le team Bordelais revient du Bol d’Or avec le sourire...

La Yamaha R1 engagé par Decibels à terminé à la 7 ème place scratch et seconde de la catégorie Superstock !



Les 6 premières places sont occupés par 2 motos d’usine, 2 motos semi officiels et 2 teams de pointe.



L’exploit est bien réel, notre belle Yamaha à fonctionné à merveille, pas un incident technique à déplorer.

Des le jeudi les qualifications se sont déroulés sous la pluie, le peu de grip du circuit à un peu dérouté nos pilotes.

Grace à l’aide des techniciens Ohlins, nous parvenons à un équilibre de la moto satisfaisant.

C’est Phil Giles qui réalisera le meilleur chrono, la 33 est 21 ème sur la grille .



Apres une soirée de vendredi sous un déluge d’eau, le jour s’est levé samedi sous un beau ciel bleu.

Le problème était que nous n’avions pas fait beaucoup de roulage sur le sec.



Les différents bulletins étaient contradictoires, nous avons donc choisi de partir avec des réglages pas optimum pour le sec mais nous permettant de bien rouler en cas de pluie.



C’est Serge Nuques qui est désigné pour le départ, comme cela tout le monde aura fait un départ cette année...

Apres un départ sage aux environs de la 25 ème place, celui ci fait une erreur et rentre plus tôt que prévu !

Aucun pilote n’est prêt, il repart donc avec le plein, cela lui vaudra un premier relais de 1 h 40 ...

Cette incident nous enfoncera dans le classement, un stop and go pour vitesse excessive dans les stands s’y ajoutera ...



Mais après ces petits problèmes tout rentre dans l’ordre et nos autres pilote alignent les tours sans faillir.

Vers 20 heures, la 33 pointe en 13 ème position scratch, 3 ème stocksport.

La course entre dans la nuit, la Yamaha Bordelaise tourne comme une horloge, notre Bernard Cuzin se permet de belles empoignades avec des motos comme la Kawasaki Bollinger ou la Yamaha Phase One.



La nuit va se dérouler sans accros, au petit matin le team DECIBELS pointe à la 10 ème place scratch et la seconde en Superstock derrière l’indéracinable 72 ...

Mais au petit matin un invité surprise est sur le circuit de Magny Cours, la brume puis la pluie.

Le tournant de la course se dessine à ce moment la !

Recommandations aux pilotes, choix de pneus judicieux et surtout observation : la 33 réalise des tours très rapides sur ce circuit glissant et remonte au classement.



Vers 12 heures, nous sommes 8 ème scratch et second Superstock.



La 33 termine ces 3 dernières heures sans encombres sur un circuit très glissant, les averses s’enchainent et la valse des pneus va bon train ...



15 heures le drapeau à damiers tombe sur la 33, elle est est en 7 ème position et seconde du Superstock !



Objectif rempli à 100 % pour notre team !



Bravo à nos pilotes qui ont roulés très vite en toutes conditions.

Bravo aux mécanos qui ont prouvé notre savoir faire dans les stands.

Merci à tout ceux qui nous soutiennent



Sportivement

Christophe Herriberry

P.S. : Découvrez le portfolio Bol d’Or 06