Nouveaux podiums à Barcelone pour la 33 !

Nouveaux podiums à Barcelone pour la 33 !

Des essais mouvementés mais une course magnifique !

Après des essais et des qualifications mouvementés, la 33 se place en 6ème position sur la grille de départ.

Après concertation entre les pilotes et le team manager, se sera Nans Chevaux qui prendra le départ à 15h.

Un départ sous le soleil de Barcelone ! Après un excellent départ, la 33 boucle le premier tour, en 5ème position.

Très belle remontée des 4 pilotes jusqu’à la 2ème place.

La 33 oscille entre la 2ème et la 5ème durant plusieurs heures aux grès des ravitaillements.

Les relais s’enchaînent, aucun problème n’est à déplorer. La nuit commence à tomber, la 33 est alors 3ème, les chronos restent réguliers.

La 33 se bat depuis le début de la course contre le numéro 20 du team FMA, avec à son guidon Rulfo, Mackels, Morin et Fissette. Hélas celle-ci abandonne peu avant 3h du matin, sur bruit de la boîte de vitesse.

La 33 est alors 3ème avec 11 tours d’avance sur la 4ème et 6 tours de retard sur la Yamaha Folch Endurance.

La fatigue commence à se faire sentir, aussi bien pour les pilotes que pour le reste de l’équipe.

Au petit matin, les 33 est toujours 3ème, Grégory Di Carlo rentre au box. Cet arrêt n’était pas prévu. Il nous annonce que la moto manque de puissance. Il s’agit d’un problème de pompe à essence d’après les mécaniciens, ce problème était déjà survenu lors des essais. En moins de 10 minutes, le réservoir est changé. Ce sera son seul arrêt aux stands. Nans Chevaux repart.

Gros coup de stress imprévu quand vient le tour de Nicolas Salchaud, il effectue son relais avec des chronos réguliers en 1’’52. Celui-ci nous annonce qu’il s’est régalé sur la moto pendant le relais. La fin de course approche. Grégory Di Carlo, ayant une douleur au dos, préfère se réserver pour sa course de Dijon le week-end suivant, il laisse donc sa place à Dylan Buisson qui passera le drapeau à damier.

Les 15 dernières minutes sont longues. Le stress est au plus haut. Ça y est la 33 finit 3ème au générale et 1er en stock, ainsi que 1ère Kawasaki et 1ère moto Michelin, sous l’explosion de joie de toute l’équipe et les pleures de certaines. Un week-end qui se termine très bien.

Rendez-vous le 7 et 8 Septembre pour les 24h du Mans !

Un grand merci aux pilotes, aux mécaniciens, aux ostéopathes, aux cuisiniers, aux chronométreurs, à Carlos de chez Michelin Espagne, pour les efforts fourni. Merci aussi au concessionnaire Louit Moto et aux partenaires.

Gilles.

Retrouvez les photos officielles du circuit

Soutenez le team par vos messages sur Le Livre d’Or