Un bol à oublier !

Un bol à oublier !

Le team 33 se souviendra longtemps de ce bol 2007, après notre résultat à Barcelone nous arrivions confiant à Magny Cours mais la malchance ne nous a pas épargné.

C’est dès jeudi que nous commenà§ons mal : la 33 part pour les premiers essais libres et doit s’arràªter au bout de 3 tours ; joint spy de fourche défectueux.

La seconde moto n’est pas pràªte, la séance s’arràªte pour nous.

En deuxième séance libre, Bernard Cuzin entre en piste mais 3 tours plus tard il chute violemment à la chicane IMOLA.

Je le récupère au PC Médical et il dit ne rien y comprendre, que la moto s’est dérobée dans la chicane.

La 33 est bien abà®mée, fourche, carter embrayage et carénages.

Apres examen de la moto, il semblerait que ce soit le garde boue arrière qui se soit coincé entre la roue et le bras oscillant.

La pièce et le montage sont pourtant d’origine mais en conditions intensives, il semble que celui ci arrive à toucher le pneu.

Comble de l’absurde, je vais signaler au contrà´le technique ce problème, il m’informe qu’il le connaisse ce souci en championnat de France et qu’il faut rehausser le garde boue.

Dommage de ne pas l’avoir signaler au contrà´le des motos.

Bernard Cuzin blessé, nous avons fait les qualifs à deux pilotes et c’est Lee Jackson notre nouvelle recrue qui s’adjuge le meilleur temps mais nous sommes en dessous de nos chronos habituels.

Nous utilisons la seconde moto et nous n’avons pas pu la régler correctement.

Nous serons 30 ème sur la grille et 4 ème Superstock.

Nous avons trouvé un pilote pour remplacer Nanard, c’est Christophe Guerouha qui pilotait sur la Kawasaki N° 24 du team 3D.
C’est un pilote d’expérience mais il n ™a jamais roulé que sur une Kawa et des Dunlop.

Il participera au Warm Up pour découvrir la Yamaha.

C’est Phil Giles qui est chargé de prendre le départ ce samedi après midi. Il affectionne cet exercice.

Hélas la 33 ne démarre pas sur la ligne, Phil part dans les derniers, il est énervé et chute à Adélaà¯de.

Il repart aussità´t mais il est en 55 ème position, autant dire dernier ...

Phil va nous faire un festival enchaà®nant les chronos et en améliorant à chaque tour. Il roulera déjà 1 seconde plus vite qu’en qualifs.

La moto rentre au bout de une heure et comme on le craignait la 33 est endommagé, la pédale de frein est cassée.

Alors que cette intervention archi simple devrait prendre 1 mn en changeant la platine complète, nous avons été mauvais, très mauvais !

Les pièces de rechange n’avaient pas été contrà´lées et ne se montaient pas, le genre d’erreur que l’on fait sa première année mais pas au bout de 7 ans d’expérience.

J’ai gardé mon calme et les mécanos ont bien compris qu’il était mauvais sur ce coup la, l’erreur est humaine dit on !

Je pense que ce genre d’erreur ne se reproduira plus tant ils étaient vexés de leur erreur et gàªnés vis à vis de Lee Jacjson qui allait prendre son premier relais sur la 33...

La moto repart mais elle est restée 10 minutes dans le box !

Lee roule vite et remonte les concurrents un à un, c’est ensuite au tour de Christophe de reprendre le guidon.

Les premiers tours nous ont un peu inquiétés car il ne roulait pas vite mais une fois la moto analysée il a roulé en 1.48 ce qui est bien vu son inexpérience de la moto et des pneus.

La 33 est bien remonté et nous sommes convaincus que nous allons rapidement remonter dans le top 15.

Les relais s’enchaà®nent, la 33 roule à merveille mais vers 19h30 un terrible accrochage déclenche l’inquiétude de tout les teams du Bol d’Or.

Une moto vole dans les airs, la roue avant s’est arrachée dans la chute et le chà¢ssis est coupé en deux.

C’est en voyant les pilotes se relever, je reconnais Lee ! C ™est notre moto qui est impliquée dans cette chute.

Lee marche dans le bac à sable, il est indemne ! Le reste importe peu.

Notre moto est détruite entièrement, je fonce vers le PC Médical ou Lee est amené.

Il souffre de sa cheville et de contusions mais rien de très grave, la chute implique aussi la moto Suzuki N°1 de Julien da Costa.

Lee dit ne rien y comprendre, il se serait fait percuter par la N°1 dans la descente avant les stands. La Suzuki repartira malgré tout.

Tout le team est en émoi après ce crash, certains en veulent au pilote Suzuki de prendre tant de risques.

J’ai moi màªme eu une discussion avec lui le dimanche matin, il dit ne se rappeler de rien...

La polémique à enfler durant ce bol avec les chutes de la 28 et de la 41. En plus certains journalistes ont écrits que la 33 avait fait tomber la 1, je leur ai demandé de bien vouloir vérifier leurs sources et de ne pas déformer la vérité.

Si nous avions fait tomber la 1, je pense que le team Suzuki serait venu me voir pour se plaindre. Cela peut arriver c’est la course mais nous n’avons pas apprécié ce que certains ont colporter.

Un peu agacé de tout cela j’ai appelé Mr Meliand le mardi suivant, il m’as confirmé ne rien avoir à reprocher à notre pilote, que cette chute était un fait de course.

Ce bol arràªte la pour nous, la mort dans l’à¢me. Nous étions tellement motivera près notre podium de Barcelone ...

Plusieurs choses positives ressortent quand màªme de ce week end, nous avons fait la connaissance de Lee Jackson qui est un type super sympa et très rapide, notre moto était performante et notre équipe était motivée.

Remerciements à Christophe Guerouha qui à remplacer notre Bernard Cuzin au pied levé.

Rendez vous en 2007 avec de nouveaux partenaires et des objectifs revues à la hausse.

Le team 33